Chroniques de l’ordinaire bordelais

Episode 421

Influenceuse ?

            De retour de Paris, j’ai enfin une place dans le sens de la marche du train et qui plus est, celle à côté est vide. Malheureusement la nuit tombe vite. Mais le spectacle se déroule de l’autre côté du couloir. Là, une jeune asiatique a planté un téléphone portable sur la tablette en face d’elle et se filme. Assise, elle ne se livre pas moins à une espèce de gymnastique statique au-dessus de la ceinture, nécessairement, bouge lentement le tête, puis tend un bras, puis ensuite l’autre et pendant peut-être une demi-heure, enchaîne les postures. Je n’ose trop regarder mais elle semble étrangère à ma curiosité même si je peux voir les gestes mais aussi le film qu’ils suscitent.

            La scène repérée, les attitudes observées, je m’interroge sur les raisons d’un si insolite comportement. Je pense à ces curieuses gymnastiques chinoises dont je ne sais rien, à des délires « new age »… Plusieurs jours plus tard, passant devant un poste de télévision qui diffusait une émission sur le sujet, j’ai pu imaginer une « influenceuse » diffusant ses recettes de gymnastique d’un train. Comment savoir ?

Bernard Traimond

 
Chaque semaine, ou presque, une nouvelle chronique.

Pour lire les chroniques précédentes, cliquez ici. Et pour proposer vos textes pour publication c’est lci

Un commentaire pour Chroniques de l’ordinaire bordelais

  1. ERIC CHAUVIER dit :

    « étudiant » un nom commun devenu participe présent par idéologie de la modernité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s