Chroniques de l’ordinaire bordelais

 

Chaque semaine, ou presque, une nouvelle chronique.

 Épisode 229

 Antiquité et Papes

Je rentre dans une petite librairie dans laquelle je découvre, non loin de deux exemplaires du Vol et la Morale de Myriam, un ouvrage de Greenblatt en livre de poche. Je discute avec le libraire et voilà qu’il me propose La cité antique de Fustel de Coulange que j’avais lue lycéen, puis un livre sur les papes. Evidemment aucun ne m’intéresse mais dès la sortie je m’interroge sur ces étranges propositions.

La clef de l’affaire se trouve dès les premières pages du livre de Greenblatt qui m’apprennent qu’il est consacré à la découverte au début du XVème siècle De rerum natura de Lucrèce par un ancien secrétaire du Pape dans un monastère allemand comme ce n’est pas indiqué sur la couverture qui parle de manuscrit perdu. J’avais les deux fils qui conduisaient aux propositions du libraire si étranges à mes yeux, antiquité et papauté.

J’aurais dû lui dire que je m’intéressais à Greenblatt pour ses travaux sur Shakespeare (non traduits) et plus généralement sur sa façon d’utiliser les informations. Mais ça, le libraire ne pouvait le savoir puisque je ne lui avais pas dit.

Bernard Traimond

 

Pour lire les chroniques précédentes, cliquez ici. Et pour proposer vos textes pour publication c’est là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s