Archives de catégorie : Chroniques de l’ordinaire bordelais

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 261

Contrebandiers Comme j’achète en quantité non négligeable  mais licite un produit bien moins cher à la frontière espagnole, un homme, qui parlait avec la vendeuse avant mon entrée, me détaille d’un air que je considère soupçonneux. Il sort avant la … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 260

La cité interdite A la différence de cette pauvre langue française, le gascon dispose du « datif d’intérêt » qui permet d’exprimer à qui est destiné un objet. Je ne vois pas d’autre façon de dire ce qui est en train de … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 259

Vide Ces photos d’amateurs que répand la presse dans lesquelles n’apparaît jamais personne, contre lesquelles je m’insurgeais il y a déjà longtemps dans une ancienne chronique, comportent un pendant langagier. Nos responsables et leurs affidés de divers poils ne parlent … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 258

Les mains sales Un homme et une femme marchent place de la Victoire quand soudain elle crie. L’homme voit alors le rongeur désorienté qui fait un bond vers lui. Surpris, l’homme fait un pas de côté puis se ressaisit et … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 257

Devant ou derrière Le carré dessiné, les chefs de ligne désignés, chaque chasseur s’installe à son poste. Il ne reste qu’à lâcher les chiens car il s’agit d’une battue aux sangliers, ce gibier qui va jusqu’à terroriser les gens des … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 256

Dé-stabilité Il  semblerait   que  les  commerces  soient  à  la (grande) ville  ce que  les champignons sont  à la forêt.  Sauf que  pour les seconds  on sait les conditions qui les font  surgir dans des endroits précis  et connus par les … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 255

Fourmis et coccinelles J’ai enfin trouvé quelqu’un qui m’a abattu le vieux chêne mort il y a quinze ans peut-être; j’avais pu couper les branches mais le tronc restait figé pour l’éternité. La preuve alors qu’ils ont profondément entaillés la base, … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire