Archives de catégorie : Chroniques de l’ordinaire bordelais

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 338

Religion Soit la braderie de Bordeaux, mercredi, rue Sainte-Catherine. Je repère un pantalon à ma taille, pour 3 euros. Je le prends dans le carton mais le marchand n’est pas là. Je demande au voisin : « Les trois hommes, … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 337

« E avanti a lui tremava tutta Roma ! »  Aujourd’hui on l’enterre nonagénaire dans son village natal où sa famille dans les années soixante tenait encore si fermement le haut du pavé. Alors ils étaient tout. Tout pliait devant eux, … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 336

Court-circuit Tu as la « chiasse » ? Non, je me suis trompée de porte. Ce dialogue n’est ni de Samuel Beckett, encore moins de Nathalie Sarraute, trop grossier, ni même d’Harold Pinter. D’où peut-il venir hors de ces maîtres du décalage ? De … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 335

Pénibilité Je transfère des pièces d’une usine A à une usine B. Silence dans l’habitacle. Cette définition de son travail sonne presque comme la négation de la notion même de travail. Nous discutons des retraites, de la pénibilité… Vous encore … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 334

Autorité Elle se plante devant la porte. Je l’ouvre pour la faire entrer. A l’instant, elle fait ostensiblement demi-tour. J’ai compris, elle veut que je l’accompagne dans sa promenade. Je me suis demandé pourquoi Shatolha, nom de cette chatte, avait … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 333

En douceur c’est violent La voilà à Tarragone pour fuir la pluie d’ici. Novembre, un après-midi. Elle marche seule son guide touristique à la main. Pour mieux lire, elle marque une petite pause sur le trottoir. Tout d’un coup, tombe … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 332

Pauvre bête ! En partance sur la ligne ferroviaire Sarlat Bordeaux. C’est une gare où l’on trouve (encore) un guichet et des bancs sur les quais. Sur l’un d’eux, près de la sortie, est assise une femme.  Elle pose sa main … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire