Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 398

Autre monde

Il interrompt notre conversation au bar d’un lieu associatif en s’asseyant à côté de moi. Il se présente d’emblée d’une manière surprenante qui nous laisse quelques secondes sans voix :

Je viens d’acheter un immeuble dans le quartier. Je me suis gardé un étage. Je suis architecte.

Il nous interroge sur le lieu – Ah ! C’est bien les associations ! – sur le quartier qu’il découvre avec enthousiasme, proche de tout, cosmopolite… Son enthousiasme ne sert qu’à conforter son achat : il évoque un ami qui vient d’acheter un très bel appartement au jardin public mais dans un quartier triste, sans vie. Quand il parle du marché des Capucins, il se méprend sur le sens du mot populaire que j’utilise, ce qui nécessite quelques ajustements habiles pour préciser que je me réfère au peuple et non à la popularité.

Mon précédent interlocuteur s’est discrètement éclipsé, me laissant seule dans ce que je peine à qualifier de conversation. J’apprends qu’il a vécu à Paris (je m’en doutais), qu’il a beaucoup voyagé de par le monde, qu’il fait quelques travaux (en observant quelques traces de peinture blanche sur la manche de sa veste) ; il me montre une photo de la vue sur La flèche depuis chez lui, regrette que le hammam soit réservé aux femmes…

Au détour d’une phrase, il suggère avec satisfaction qu’il a mérité ce qu’il a puisqu’il a beaucoup travaillé. Je ne dis rien mais de toutes façons, je ne suis pas pour lui une voix mais une oreille.

Il disparaît aussi soudainement qu’il est apparu. Mais ce n’était pas un mirage…

Colette Milhé

Publicité

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s