Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 354

Rosa

La première page de l’édition landaise de SUD-OUEST du 16 juillet 2020 lui consacre un titre auquel s’ajoute un long article dans les pages intérieures : Rosa est décédée le 14 juillet 2020. Elle mérite évidemment cette nécrologie par sa beauté, blanche à tête noire comme le montrent les photos présentées, son « intelligence » que rappelle son éleveur, le petit-fils du grand Joseph Labat, et sa notoriété télévisée lors des Intervilles. Car Rosa fut une vache de course.

Elle rejoint ses prédécesseuses telle la terrible Paloma, morte elle aussi de vieillesse après avoir terrorisé les arènes landaises durant des années et porté au plus haut son adversaire (ou complice) privilégié, mort dans l’arène, Jean-Pierre Rachou.

Quelle place y a-t-il dans le discours dominant d’aujourd’hui, celui des urbains, pour cette vénération de certains animaux, fréquentés et admirés dans leur singularité. Etrangère à la « nature » imaginée car vue de loin, la splendide Rosa n’a jamais ressemblé à personne.

Bernard Traimond

Publicité

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Cet article a été publié dans Chroniques de l'ordinaire bordelais. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s