Archives mensuelles : avril 2018

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 273

« Les oiseaux sont des cons » Chaval (1915-1968)[1] L’ibis a chassé le faisan. Cela s’est déroulé il y a peu, subrepticement. Un nom d’oiseau en a remplacé un autre pour désigner le nom d’un hôtel en face de la gare de … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Sur quelques absurdités quotidiennes dans les sciences sociales (20)

Positivisme Evidemment tout mot a plusieurs sens et positivisme n’échappe pas à cette règle. Pourtant les anthropologues américains Marcus et Fischer avaient proposé une définition nuancée et précise : «  »Positivisme » a commencé une longue carrière comme mot slogan. Dans les fréquentes … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Sur quelques absurdités quotidiennes dans les sciences sociales (19)

Le relatif et l’absolu J’entends à la radio les derniers chiffres du chômage et jamais n’est donné le nombre de chômeurs. Le procédé est bien connu et je ne sais si les journalistes l’oublient par ignorance ou malhonnêteté. Quand un … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 272

Les migrantes Jeudi 12 avril 2018, Naturland, Je fais la queue à la caisse derrière une dame. Je la félicite d’avoir choisi d’énormes plantes artificielles. Elle me répond :- c’est pour chasser les hirondelles. Moi :- pardon! Elle  :- oui … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Sur quelques absurdités quotidiennes dans les sciences sociales (18)

Vérité narrative, vérité historique. Je ne découvre que ces jours-ci le philosophe américain Donald Spence qui distingue la vérité narrative de la vérité historique. Elle permet de comprendre le divorce constaté entre les réalités vécues par les témoins et les … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 271

L’Amérique nous observe. Peu à peu, mais de plus en plus, depuis plusieurs mois mais massivement ces derniers jours, les statistiques que nous fournissent le gestionnaire du blog, nous montrent l’arrivée de lecteurs américains. Ils regardent tout, rien ne les … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 270

Yo pago C’était il y a bientôt soixante ans, au fin fond de l’Andalousie vers Tarifa, dans le cortijo d’un éleveur de taureaux de combat. L’image qu’il m’en reste, pose ce dernier assis dans une véranda, peut-être entouré de quelques … Lire la suite

Galerie | Laisser un commentaire