Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 228

Non-chronique

Je souhaitais faire de mon baptême du  co-voiturage l’objet  d’une chronique. Ils arrivent de Paris avec une heure et  demie de retard, trompés par le  GPS qui les a envoyés sur la route nationale. La technophobe  que je suis en sourit intérieurement.  Nous en avons profité pour déjeuner.

L’autocollant A et la  manière dont il stationne au milieu du parvis de la gare ne me rassurent guère. Avant même que nous ayons claqué la portière, nous savons déjà sa profession et les villes où il a travaillé. Cette étrange entrée en matière traduit sans doute son stress de chauffeur-co-voitureur novice. Dans l’habitacle, chacun se présente alors,  déclinant dans la foulée sa  profession.

La voiture est impeccable et confortable. Alice, à mes  côtés, a quelques velléités d’engager  la conversation. Les réponses sont brèves. Nous sortons de Bordeaux, je suis déjà rassurée  par la conduite douce. Le passager avant remet bientôt ses écouteurs, puis  tapotera tout le trajet  sur son portable, au moment où  le chauffeur  met la radio, à faible volume. Il demande si cela  ne nous dérange pas. Attentionné, il nous proposera plus tard une pause.

Bientôt, le  véhicule silencieux aborde les  longues lignes droites landaises,  la  voix masculine du  GPS ne se manifeste plus. Mes  velléités  de chroniqueuse s’évaporent alors dans la torpeur d’une bonne sieste…

Colette Milhé

 

Publicités

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Chroniques de l'ordinaire bordelais. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s