Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 215

Au feu avec Gertrude

Ma route habituelle a bien changé, que d’encombrements, que de complications avec ce Gran Moun. Je m’arrête au nouveau feu. Derrière moi, arrive la voiture des gendarmes, léger malaise. J’ai la fâcheuse habitude de conduire la ceinture glissée sous le bras. La dernière fois, cela m’a valu la remarque :

– Madame, si vous voulez passer la tête à travers le pare-brise, après, il vous faudra manger avec une paille.

Le feu s’éternise, voilà un gendarme qui descend de voiture, aïe!, vient vers moi et là :

-On va pouvoir y rester des plombes derrière vous. Avancez- vous, le capteur ne vous voit pas, il est là!

Et de toucher un endroit sur la chaussée devant moi, comme un gros rapiéçage dans le bitume. J’avance et on passe au vert. Magique.

Je viens de faire connaissance avec Gertrude. Le nouveau système de régulation des flux de la circulation routière.

Comme me disait un élève :

-Ce soir je me coucherai moins bête.

Thérèse Marsan

Gestion Electronique de Régulation en Temps Réel pour l’Urbanisme, les Déplacements et l’Environnement.  Créée en 1981 par la Communauté Urbaine de Bordeaux, Gertrude SAEM, société anonyme d’économie mixte, est aujourd’hui présente en Europe et dans le monde.

Advertisements

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Chroniques de l'ordinaire bordelais. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s