Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 202

« T’es Parisien ! »

C’était l’injonction adressée à celui qui ne fermait pas la porte dans mon école communale. Cela se reproduisait d’autant plus que les élèves du premier étage devaient traverser notre classe pour accéder à la cour de récréation. Nous affirmions ainsi qu’à Paris, les portes se fermaient toutes seules, comme chez nous, celles des églises.

Nous ne savions pas que nous n’avions rien inventé puisque le folkloriste et photographe landais Félix Arnaudin (1844-1921) note dans son Recueil de proverbes de la Grande Lande. Proverbes, Dictons, Devinettes, Formulettes et Prières à la rubrique « La vie quotidienne » :

« N’es pa ‘stat a Paris. (Tu n’es pas à Paris)

Se dit de quelqu’un qui entre ou sort sans fermer les portes. »

Bernard Traimond

Advertisements

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Chroniques de l'ordinaire bordelais. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s