Alain Ricard (1945-2016)

Directeur de recherche au CNRS, spécialiste de la littérature africaine de langue anglaise, Alain Ricard a longtemps donné des cours à la Faculté d’Anthropologie (qui ne s’appelait pas ainsi) où il a dirigé des thèses. C’était un fin connaisseur de l’Afrique, de son anthropologie et bien évidemment de ses écrivains que souvent il connaissait personnellement.

Il était intervenu au « cours libre » le 20 février 2013 en se présentant comme « philologue » ; Il y a une vingtaine d’années, lors d’une surveillance d’examen en juin, il m’avait annoncé la venue à Bordeaux de l’anthropologue californienne Bennetta Jules-Rosette qui nous avait encouragés dans la voie que nous avons développée depuis.

Le site du LAM renvoie au texte qu’il n’a pu prononcer en juillet 2016, « Vertu de l’indiscipline. Langues, textes, traductions. ». Tout Alain s’y trouve, ses relations, ses exigences, son ouverture, sa curiosité, son humour, sa modestie. Lisez-le vite.

Bernard Traimond

Publicités

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Interventions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s