Chroniques d’été. Épisode 26

Rencontre  fortuite

En ce temps  de festivals (enfin, ceux  qui ont  réussir  à  survivre…), les Gipsy  pigs,  groupe  musical de rue  du Havre se  produit  rue Maréchal  Joffre  devant  un public  copieux. Soudain,  une  faible clameur s’élève au bout   de  la rue.  Apparaissent  des drapeaux,   occitans, kurdes,  une banderole  aux  larges lettres  noires  et  rouges caractéristiques du  groupe Libertat ! qui  se manifeste toujours au moment d’Hestiv’oc.

Le leader des musiciens  jauge  vite  la  situation  et invite tout le monde à faire une  haie d’honneur. Les militants,  une  dizaine,  ralentissent le pas,  embarrassés, puis  stoppent  à  cinq  mètres. Le  plus  hardi  vient inquiet en éclaireur,  aussitôt rassuré  par  le  musicien.  Surpris par  la  réaction favorable,  il rejoint ses  camarades, se retourne et audacieux, clame qu’avant de passer  ils vont faire un communiqué. « Pas trop long alors… » souffle à voix modérée  une spectatrice à mes côtés.  Tout le monde  écoute, en silence.

Le cortège  se remet en branle tandis qu’un autre militant lit le trac que le premier n’a pas manqué de distribuer, dénonçant le massacre en toute impunité des combattants kurdes par le gouvernement turc.  Intimidés,  les jeunes défilent, regardant droit devant eux. Le spectacle  reprend pendant que Libertat !  s’éloigne.

La  noblesse,  la beauté de  ce  militantisme sont émouvantes.

Colette Milhé

Publicités

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Chroniques d'été. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s