Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 121

Je veux faire de l’anthropologie

J’allais entre 8 et 9 heures au festival d’anthropologie à Cenon par le tram. Montent alors deux lycéennes, 16 ans, qui s’installent presque en face de moi. Je les observe du coin de l’œil surtout que l’une est très belle, noire, fort élégamment habillée et maquillée – je crois qu’elle a de faux cils mais je ne suis pas très compétent.

Elles jouent aux lycéennes, photos ensemble, commentaires sur les résultats, rires, indignations, tapotement sur leur machine… De l’ordinaire tel que je le constate chaque fois quand il n’y a pas trop de monde dans le tram.

Puis la lycéenne noire dit :

– Je veux faire de l’anthropologie.

– C’est quoi ça ? lui répond l’autre.

Le tram s’arrête, je descends, elles continuent.

Bernard Traimond

 

 

Publicités

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Chroniques de l'ordinaire bordelais. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s