Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 115

Femme objet ?

De retour de vacances (sans ordinateur), je me plonge dans l’océan de mon courriel largement encombré de rubriques diverses. Afin de saisir l’essentiel, je surfe avec rapidité sur les titres lorsque l’un d’eux attire mon attention : « Les objets les plus fous oubliés par des touristes. » Intriguée, je prolonge ma lecture sur un début de liste :

  • Un dentier en or
  • Une Rolls
  • 75000 peluches
  • Sa femme

Je tousse…

Chaque énumération est flanquée d’un sur lignage qui indique qu’une explication suit. Je clique sur le lien de « Sa femme » et là, grand bonheur, je lis « Ce ne sont pas des objets (…) »

Je doute…

Ou peut être suis-je dans un jour de grande susceptibilité ?

Monique Digeon

Advertisements

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Chroniques de l'ordinaire bordelais. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s