Chroniques de l’ordinaire bordelais – Episode 99

Allô maman chômage

Gáldar, bureau pour l’emploi, décembre 2013

Elle s’assoie à côté de nous, en attendant d’être appelée à une table, salue mon fils, me demande son âge et, après avoir entendu ma réponse, soulève fièrement ses vêtements, découvrant son ventre en disant : « Yo estoy de 6 meses »[1]. Je dis : « Ah ! » en souriant un peu et en pensant que ça ne se voit quand même pas beaucoup. Cette jeune fille est-elle adulte ? Question stupide. Elle sort de sa parka une barre chocolatée et me demande si mon fils peut en manger. Je la remercie, mais non, il ne peut pas en manger.

Un jeune homme en jogging gris et rose fluo, un énorme et faux diamant à l’oreille, entre et prend place à ses côtés. Je présume instantanément qu’il s’agit du futur papa. Il me semble encore plus jeune qu’elle. Leur conversation tourne autour d’une poussette. Elle en rêve depuis qu’il lui en a parlé. Il faudra voir, mais il pourrait peut-être l’avoir pour cinq euros. Cinq euros : joli prix pour un rêve. Il regarde le sol entre ses jambes, les avants bras posés sur les genoux. Elle a terminé sa barre chocolatée et déballe une grosse sucette rouge en me souriant. « RC-78  mesa 6 », annonce le haut-parleur. C’est mon tour.

Julie Campagne

[1] “Moi, je suis enceinte de 6 mois”

Publicités

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Chroniques de l'ordinaire bordelais. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s