Chroniques de l’ordinaire bordelais – Episode 82

Boule de graisse

Une boule de graisse et céréales a été installée dans la haie. Consciencieusement, le petit oiseau gris picore, tournant autour de la boule, parfois la tête en bas, toujours solidement accroché à une brindille. Puis arrive un second oiseau, gris lui aussi mais avec des taches différentes. Ils se disputent, le second chasse le premier dans des pépiements toujours agréables à entendre même s’il s’agit clairement d’une dispute. Plusieurs autres oiseaux, tous gris, sautillants et rondelets s’accrochent aux branches non loin de la boule de graisse. Ils semblent attendre leur tour ou l’opportunité de chasser le glouton. Les oiseaux sont suffisamment petits et la boule suffisamment grosse pour pouvoir manger à trois dessus, mais il semblerait que ce ne soit pas un compromis acceptable. Enfin arrivent les gros oiseaux gris tachetés de blanc qui dans des cris sans charme, font fuir tous les autres.

Dans ma haie, tous les oiseaux sont gris. Sauf les rouges-gorges.

Marie-Pierre Eugène

Publicités

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Chroniques de l'ordinaire bordelais. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s