Chroniques de l’ordinaire bordelais – Episode 76

Rue Bourdieu

Je suis dans le bus et dois descendre à l’arrêt Bourdieu à Bassens. C’est facile à retenir, je n’ai pas pris la peine de le noter. Surprise, je constate qu’il s’agit de la rue Raoul Bourdieu : je n’avais pas imaginé qu’il en existe un autre.

Plus tard dans le tram, montent deux garçons, peut-être douze et dix-neuf ans, accompagnés de leur grand-mère. Le plus jeune est fasciné par le plus grand. Ils discutent. Le plus jeune dit soudain :

– Un jour il y aura un arrêt Pokémon !

L’autre répond d’un air entendu :

– Il y en a déjà un qui s’appelle Péguy ! Péguy-la-cochonne !

La grand-mère intervient :

– Ce sont là les seules références littéraires que tu aies ? Il y a pourtant beaucoup d’écoles et de rues Charles Péguy !

L’adolescent se tait. Lui non plus n’avait pas imaginé.

Colette Milhé

Advertisements

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Chroniques de l'ordinaire bordelais. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s