Chroniques d’été – Episode 20

Probabilités

⁃    Te llamas Gabriel ? (Tu t’appelles Gabriel ?)
⁃    No !
Il était bien mignon. Dans un Kangoo blanc, comme prévu et il s’était arrêté devant moi. La ville, endormie, était déserte. Le chauffeur avait peut-être changé…
⁃    Te vas a San Pedro de Atacama ?
⁃    No !
Nous en restâmes donc là. Quelle était la probabilité que deux Kangoos blancs passent et s’arrêtent devant moi un dimanche, à 6 heures du matin, à Salta ? (ville du nord-ouest de l’Argentine) L’hiver particulièrement rigoureux  transformait les Andes en barrière infranchissable et empêchait tout passage de la frontière en bus. Pour le tenter, la seule option était  de faire appel à une agence de tourisme qui s’y essayait en véhicule léger. D’où ce rendez-vous matinal avec le chauffeur d’un Kangoo blanc prénommé Gabriel.
Néanmoins le second Kangoo arriva quelques instants plus tard avec à son bord Gabriel et trois filles françaises. Quelle était la probabilité que l’une d’elles soit une anthropologue enquêtant  dans la région ?
Nous ne franchîmes jamais la frontière chilienne, trop enneigée, mais passâmes des moments inoubliables dans un village à mi-chemin entre Salta et le Chili puis dans le sud bolivien…

Argentine, 2004 ?

Colette Milhé

Publicités

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Chroniques d'été. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s