Chroniques d’été – Episode 13

Oiseaux

Je voulais acheter le dernier livre de Michael Jackson, pas le chanteur, l’anthropologue, que j’avais vu la veille dans la librairie de l’Université de New-York désormais installée sur Broadway, à quelques dizaines de mètres de la légendaire Strand Book Store (Cf. Drôle de frimousse le film de Stanley Donen, 1957). J’y étais à neuf heures pour la trouver fermée, et plutôt que d’attendre je tourne dans le quartier, vers Washinton Square (Cf. des centaines de films) où un télescope orienté presque horizontalement et muni d’un appareil photo attire mon attention. Plus loin, la librairie Barnes and Noble ferme après dix ans d’activité dit une banderole, alors que devant, des fleurs signalent l’assassinat au cœur de Greenwich Village d’un homosexuel en mai dernier, le 20 je crois. Le tour effectué, un café pris chez des Iraniens, je repasse sur Washinton Square et là, trois télescopes plus une personne munie de jumelles. Pour ne pas perturber les astronomes, je demande à l’homme aux jumelles ce qu’il observe. Il me passe son instrument pour que je vois, sur le rebord d’une fenêtre de la bibliothèque universitaire, l’édifice le plus élevé du quartier, un nid de faucon, les parents et des petits qui déjà s’éloignent du nid. Ils ne volent pas encore mais marchent.

J’avais depuis longtemps le projet d’un article sur les relations des hommes avec les oiseaux en Amérique[1] qui les regardent des journées entières (le philosophe Richard Rorty leur consacrait au moins une journée par semaine, m’avait dit Christian Delacampagne) pour ne les tuer qu’avec des autos et des poisons et chez moi, où nous les observons beaucoup moins, pour les connaître beaucoup mieux parce que nous voulons arriver à en tuer certains (pas les faucons).

Bernard Traimond


[1]   BARROW, Mark, The Passion for Birds, Princeton, Princeton University Press, 1998.

Publicités

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Chroniques d'été. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s