Chroniques de l’ordinaire bordelais – Episode 65

Les tricheurs

La surveillance d’un examen. Chaque fin de semestre, c’est le même calvaire. On cherche à s’occuper, le temps est long, l’ennui s’installe vite malgré la lecture, les copies d’autres groupes à corriger.  L’esprit vaque, on a du mal à se concentrer sur ce qu’on a apporté.
Les salles ici sont surchauffées ou trop froides, il n’y a pas d’intermédiaire. Elles ne se prêtent pas non plus à la déambulation, l’espace est rentabilisé, les chaises touchent les murs.

De temps à autre, pour se distraire, on lève les yeux sur les étudiants et on le remarque. On le reconnait immédiatement à ses gestes qui diffèrent de ceux des autres. Il est plus vouté, ses mains sous le bureau, il jette des regards furtifs, il gigote. Il n’est pas tranquille. De là où on est, on ne sait pas trop si ses yeux regardent sa copie ou ailleurs, sous la table. Mais on décide de l’observer pour savoir, par acquis de conscience. On n’a pas envie de sanctionner, mais on n’a pas envie non plus de laisser faire, pour que tout le monde ait les mêmes chances. Ses yeux croisent ceux du surveillant, un grand sourire s’affiche, un téléphone retrouve sa place dans la poche du pantalon. Fin de l’incident. Tant mieux.

Comme un cancre, on regarde à plusieurs reprises l’horloge pour s’apercevoir que les aiguilles n’ont pas bougé ou si peu. Encore deux heures.

Marie-Pierre Eugène

Publicités

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Chroniques de l'ordinaire bordelais. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s