Compte-rendu de l’atelier 1 « guide de Bordeaux » et propositions (24/11/2012)

Samedi 24 novembre 2012

Ce premier rendez-vous a permis de retrouver la convivialité et la richesse des échanges de l’année passée et de faire connaissance avec les nouveaux participants. Nous étions 8, deux personnes excusées nous rejoindrons par la suite.

Après une sommaire présentation de la proposition de faire un guide de Bordeaux écrit par ses habitants, un guide vivant élaboré par les usagers de la ville, un état des lieux spontané s’est engagé, avec une évocation des expériences approchantes déjà menées par d’autres collectifs : « presse-papier », « N’a qu’un œil »…, revues (ex Autrement et sa série sur les villes), artistes (Lara et son guide des terrains vagues, Isabelle Kraiser…), écrivain (F.Garcia, « Jours de marché », roman qui évoque les Capucins)…

« Un guide pour quel lectorat ? » Voici la question pertinente posée. Si le guide, ou en tout cas le livre est un objectif à long terme, finalement faut-il en déterminer dès à présent une forme figée, le guide, ou laisser le groupe, qui fonctionne bien, tracer son chemin cette année encore ? Il reviendrait alors aux intervenants de donner des pistes, une démarche, des techniques d’écriture, d’organiser des rencontres afin de l’accompagner.

L’idée émise par Stéphanie lors du dernier bilan, celle d’organiser une exposition finale, a reçu l’adhésion de tout le monde car cette motivation devrait permettre de produire des textes et images, objectif pas totalement atteint l’an dernier. Pourquoi ne pas la programmer pour le prochain festival d’anthropologie (oui, nous remettons ça !) qui aura lieu en octobre 2013 au Rocher de Palmer ?

Afin de mieux s’imprégner du projet, il a été proposé aux participants de faire une liste de lieux (un par critère) :

–          Auxquels ils sont attachés pour des raisons affectives, liés à leur histoire personnelle

–          Dont ils sont les usagers réguliers

–          Qui ne sont dans aucun guide et sont pourtant fort fréquentés

–          Qu’ils aimeraient transformer

–          Où ils aiment flâner, réfléchir, rester…

–          Où ils aiment manger, boire, écouter de la musique…

L’intention était d’aborder l’Histoire de Bordeaux, pas celle des « grands » hommes et des monuments mais celle des habitants, puis les usages des lieux. Les participants ont ensuite été invités, sur un temps d’écriture certainement trop court et amené de manière un peu brutale, à produire un texte sur un des deux premiers endroits.

Cela a donné des textes surprenants et des échanges étonnants sur le marché des Capucins, les quais, l’arrêt du bus pour Villenave d’Ornon près de la Victoire, le TER Bordeaux-Libourne et les relations qui s’y nouent, la navette du centre-ville, le pôle-emploi de Bordeaux-Bastide, du trajet qu’il faut faire pour y aller qui « ne fait pas croire à la vie et à l’emploi », du plateau de Mériadeck la nuit : « le potager magique », les ragondins du pont de Pierre, la Garonne, la transformation de la place Saint-Michel…

D’ores et déjà, quatre grands thèmes sont apparus : Mériadeck, les Capucins, les quais, les transports en commun. Nous avons reparlé de la démarche impulsée par Eric Chauvier l’an dernier, qui nous avait conduits à découvrir Belcier. L’idée de recommencer à Bastide (mais aussi pourquoi pas à Bacalan) a émergé.

Le temps a manqué pour mieux cerner le contenu, l’organisation, les modalités du projet (mais fallait-il vraiment le faire lors de cette première rencontre ?) et le deuxième volet, le musée (ou l’exposition) d’objets personnels (collections, objets ayant une valeur affective) n’a été que succinctement abordé. Il s’inspire notamment de l’art modeste de Di Rosa.

Art modeste (Wikipédia) : Tout objet étant respectable, y compris les cadeaux Bonux ou les poupées Barbie, parce qu’issu du travail humain, il s’agit pour l’art modeste de mettre en valeur les choses les plus banales, les plus quotidiennes, en portant sur elles un regard qui n’est plus utilitaire, mais chargé d’affection, grâce à des assemblages, des mises en scène, à la création d’environnements qui vont leur donner une âme.

Pour se faire une idée c’est ici :

http://mourenx.blogs.sudouest.fr/archive/2009/10/05/le-musee-d-art-modeste.html

Voici donc quelques propositions, qui tiennent compte des pistes qui ont émergé mais aussi de la nécessité de ne pas partir dans tous les sens, pour le prochain atelier qui aura lieu le 15 décembre :

–          Considérant que cette première rencontre a surtout été exploratoire, je propose de ne pas la compter dans les 7 ateliers prévus. Il faudra donc en programmer un autre.

–          Cibler les besoins en arts visuels (photographie et arts plastiques) afin de programmer les trois ateliers concernés. Cette date ne sera donc pas consacrée aux arts plastiques comme initialement prévu.

–          Choisir des coordonnateurs pour chaque thème, chargés de rassembler les différentes contributions.

–          Ecrire ou peaufiner les textes amorcés le 24 octobre.

Pour ce qui est de Mériadeck, vous pouvez consulter sur le blog la contribution de l’an dernier :

https://antropologiabordeaux.wordpress.com/2011/11/27/deambulation-a-meriadeck-samedi-26-novembre-2011/

Les ateliers ne font que commencer, toute personne intéressée est la bienvenue ! Il suffit de s’inscrire auprès d’ antropologia.bdx@gmail.com.

On peut assister à un ou tous les ateliers, modalités (tarifs, lieu, dates, contenus) sur simple demande.

Advertisements

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article a été publié dans Ateliers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s