Anomalies

La première anomalie réside dans ma présence dans ce quartier et dans la démarche qui l’accompagne. Si le cours de la Marne et les alentours de la gare ne me sont pas totalement étrangers – je me rends fréquemment à la gare à pied selon un parcours fossilisé au mètre près, si à une autre époque, je traversais Belcier en voiture (sans même nommer cette zone, j’en ignorais jusqu’à peu le nom), sortant de la rocade pour rejoindre le centre ville certains dimanches après-midi, je n’ai aucune expérience de ces lieux.

Je me trouve donc là, un samedi matin (27 janvier, 11h) avec une amie, un carnet dans la poche prêt à surgir pour collecter les « anomalies » observées. Une évidence m’apparaît alors, ce sont des lieux que d’habitude je ne vois pas. Le transit aveugle est transformé par la posture que j’adopte, afin de satisfaire la quête d’observations qui justifie notre exploration.

14H. Nous revenons gare Saint-Jean. Revenir… Cette micro-enquête a été le prétexte d’une exploration urbaine inédite, éloignée de nos circulations « utilitaires » dans la ville, « utilitaires » (commerces, travail, amis…) mais aussi « sociales ». Nous n’allons pas dans certains quartiers sans bonne raison mais nous ne déambulons surtout pas dans ceux, expulsés de notre imaginaire urbain, qui ne présentent selon nous aucun attrait particulier. Belcier en est un, pour l’instant ?

Colette Milhé

Publicités

A propos antropologiabordeaux

Association loi 1901
Galerie | Cet article, publié dans Ateliers, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s